Interview de Chris Kim, Relationship Manager à Hong Kong

11 juin 2020

Chris Kim

Présentez-nous votre métier et sa place au sein de l'organisation. Quels sont les grands temps forts de votre métier sur l’année ?

Je travaille actuellement en tant que Relationship Manager au sein d'Indosuez à Hong Kong. J'y ai débuté comme assistante de gestion (CSO) il y a six ans, après avoir quitté la Corée pour m'installer à Hong Kong avec ma famille. Dans cette fonction, ma mission principale consistait à aider les Relationship Managers à accompagner leurs clients coréens ou anglophones. Cinq ans plus tard, j'ai été promue gestionnaire de compte. Aujourd'hui, je suis chargée de conseiller les clients en matière de gestion d'actifs, à exécuter les ordres et à développer les relations avec les anciens et les nouveaux clients.

 

Quel est votre parcours professionnel ? Comment avez-vous géré les différentes évolutions de votre carrière ?

Après avoir obtenu mon diplôme de l'école de commerce, j'ai travaillé pour une société d'intégration de systèmes en tant que spécialiste CRM dans le secteur financier, exploitant l'information comme un outil permettant de générer des bénéfices pour l'entreprise et le client. Après avoir donné naissance à mon premier fils, j'ai travaillé dans l'entreprise de mon père pendant deux ans, puis je suis partie aux États-Unis pour approfondir mes études supérieures. J'ai pris quelques années sabbatiques jusqu’aux 4 ans de mon deuxième enfant. À cette époque, ma famille a déménagé à Hong Kong. J'ai décidé de chercher un travail qui permettrait de conjuguer mon expérience et mes compétences. C'est ainsi que j'ai débuté chez Indosuez Wealth Management.

 

En quoi être femme s’est-il avéré être un atout ou un handicap dans votre carrière ?Comment gérez-vous vie personnelle et professionnelle ?

Avoir une belle carrière est un défi, en Asie comme partout ailleurs. Nous avons besoin du soutien de la famille, de la communauté et des collègues pour réussir dans nos vies professionnelle et personnelle. L'engagement personnel et la persévérance sont importants pour relever les défis ; cependant, je crois aussi que le système public et la culture d'entreprise jouent un grand rôle. J'apprécie vraiment que la direction de la banque et mon supérieur hiérarchique assurent l'égalité des chances et soutiennent indifféremment les talents dans la banque.

 

Quel regard portez-vous sur l’évolution de l’entreprise en matière de mixité ? Concrètement, quelles initiatives prenez-vous au quotidien, avec vos équipes, pour avancer sur le sujet de la mixité ?

Je pense que la diversité est importante parce qu'elle permet d'avoir des perspectives différentes et une approche plus sophistiquée qui peuvent s'ajouter aux capacités globales de la banque. Je suis fière que la banque soutienne la diversité des genres et adopte des initiatives innovantes pour aller de l'avant. Je suis heureuse de voir des femmes occuper des postes de direction et montrer le bon exemple.

 

Quels conseils donneriez-vous aux jeunes générations ?

Nous vivons dans un monde qui évolue rapidement. De nombreuses opportunités peuvent vous être offertes lorsque vous êtes prête à les saisir. Soyez vous-même, mais vivez ENSEMBLE en favorisant les différences individuelles et la diversité. Je ne serais jamais devenue moi-même sans les gens qui m'entourent.

11 juin 2020

À lire aussi

Innovation

Une communauté de Transformers au service de l’innovation

Marisa Avello | mixité

Interview de Marisa Avello, Head of Risk and Permanent Control à Miami

Catherine Altran | Azqore | Indosuez

Interview de Catherine Alran, Responsable des Opérations chez Azqore