2021 : Un retour à la normale ?

23 décembre 2020

Monthly House View - Janvier 2021 - Télécharger ici

« La science n’a pas de patrie » Louis Pasteur

Au moment de refermer cette année 2020 de tous les superlatifs (pandémie inédite, récession record, réponse sans précédent de la politique économique, rebond actions spectaculaire), on peut s’interroger sur ce qui nous attend : 2021 verra-t-elle un retour à une sorte de normalité ?

Sur les plans politique et sanitaire, sans doute : un changement de présidence aux États-Unis avec un retour vers un style plus habituel et vers des relations plus classiques entre nations ; et un espoir de voir les campagnes de vaccination mettre fin à la succession des phases de déconfinement/reconfinement. La course contre la montre envers la pandémie aura permis de mettre des vaccins sur le marché en un temps record.

Il en va différemment sur le plan sociétal et il est étonnant de voir à quel point les deux vagues de confinement de 2020 ont donné lieu à des réactions diamétralement opposées. Le confinement du printemps matérialisait une brèche dans notre quotidien et a fait naître l’idée un peu naïve d’un « monde d’après » (moins consumériste, davantage centré sur la santé et le respect de l’environnement). Le reconfinement d’automne a au contraire montré à quel point les populations souhaitaient plus que jamais le retour au monde d’avant symbolisé par le triptyque : se déplacer, se retrouver, consommer. L’idée que nos vies deviendraient digitales a peut-être trouvé son point limite. Et d’ailleurs, l’espoir né des tests réussis sur les vaccins a donné lieu cet automne par la surperformance des valeurs de l’économie réelle par rapport à celles du numérique.

La lutte contre le réchauffement climatique constitue sans doute le domaine dans lequel le retour au passé ne constitue pas une option. La durabilité de nos modèles de croissance représente l’enjeu central de la sortie de crise ; les gouvernements ayant pris enfin conscience de l’urgence climatique ont tourné le dos à la rigueur budgétaire. En effet, et la transition énergétique est l’un des seuls domaines permettant d’endetter les générations actuelles et futures.

Un fait nouveau qui émerge sur ce plan : la convergence des priorités environnementales des États-Unis, de l’Europe et de la Chine. En effet les États-Unis de Biden ambitionnent de revenir dans l’accord de Paris et d’engager eux aussi des investissements importants pour transformer leur modèle. Et de son côté la Chine, aujourd’hui le premier émetteur de CO2 au monde, s’est dotée d’une ambition de neutralité carbone en 2060.

Pas de retour au passé non plus pour l’Europe. L’histoire de la construction européenne montre que cette dernière a surtout progressé pendant les phases de crise politique ou économique, par nécessité et par conscience de l’urgence. La crise de la décennie précédente avait tranché le débat monétaire pour assurer la pérennité de la zone euro. Cette pandémie n’a pas échappé à la règle et a aussi été le catalyseur d’une avancée sans précédent de la solidarité budgétaire européenne.

Le consensus fort autour de l’idée d’une réponse budgétaire forte et prolongée tranche aussi avec le consensus idéologique autour de l’austérité budgétaire qui prévalait lors de la crise de la zone euro. Ce nouveau consensus, moins frugal, traduit une réponse pragmatique à des urgences sanitaires, économiques et sociales qu’un contexte de taux bas permet de financer. Plus fondamentalement c’est la stabilité de nos gouvernements et la survie de nos démocraties qui est en jeu, face à des inégalités en hausse et des tensions sociales déjà fortes avant la pandémie, que cette dernière n’a fait qu’exacerber. Là aussi, l’avenir dira si nous avons adopté une vision trop naïve de la soutenabilité de nos dettes grandissantes, qui soulève une question sur la valeur de nos monnaies. C’est peut-être ce que reflète la flambée record de l’or et du bitcoin cette année.

 

Information importante

Monthly House View, paru le 18/12/2020 – Extrait de l'Editorial

23 décembre 2020

À lire aussi

Vincent Manuel | Indosuez | Podcast

Podcast de Vincent Manuel, CIO, Indosuez

sable | bleu | vagues | coquillages | plage | mer

Prospérité commune: convergence ou divergence entre Est et Ouest ?

conteneur | freight | cargo | maritime | métal | télécharger

Pouvoir de fixation des prix : une réponse à la hausse de l’inflation